Retour haut de page

 

FAÇONNER

(se) - On dit qu'une terre se façonne bien ( ou mal ) selon la facilité ( ou le difficulté ) que l'on a pour l'ameublir. Dans un autre sens, on dit aussi, en parlant d'un jeune enfant, qu'il se façonne, ce qui indique qu'il se porte bien, qu'il grandit, qu'il profite.

FAFIOTS

Rubans, ornements de peu de valeur, syn de fanfreluches. On appel quelquefois ainsi des billets de banque.

Emène tes fafiots
pou' payer l'dîner.

FAFLUCHES

Débrits de toute sorte, menus et légers.

En battant d'l'avouène, lè vent fée fafluches dée tous lée coûtés.

FÉGNANDER

Fainéanter

FÉGNANT

Fainéant, mauvais sujet. Cela peut être une injure grave envers quelqu'un.

T'ée in fégnant!

FAIT

De entièrement, tout à fait.

Mon bois ée chérié à fait.
( Entièrement charrié )

FANASSE

Fourrage mal fané, avarié par des pluies trop fréquentes.

FANTÔME

Mannequin servant d'épouvantail contre les oiseaux venant manger les cerises ou certaines graines des récoltes.

FAQUIN

(faire le ou son ) - C'est avoir des prétentions à l'élégance, se croir bien supérieur aux gents de sa condition et avoir l'air de les dédaigner.

FARFOUETTE

Serfouette, binette légère à une seule lame.

FATIGUÉ

(être) - Ce verbe qui en français, exprime l'état de lassitude, n'a pas le même sens en patois. Ici, il signifie être assez gravement malade.

J'é n'sé pas si i's'en r'fra, mé il ée bien fatigu!
(Voir Ereinté )

FAUMOUCHET
FLAMOUCHET

Émouchet - Oiseau de proie.

FAUNER
FAUNAGE

C'est écimer, écimage qui est l'action de couper la cîme, l'extrémité des tiges de blé poussant trop vite, afin de les empêcher de verser avant l'épiage.

FAURE

(du) - De la paille

FÉRAT

Noix à coquille trés dure, difficile à éplucher.

FERLON

Frelon

FERTOUILLEUX
FERTOUILLANT

Frétillant, qui remue sans cesse, même étant assis. On dit d'un enfant vif et turbulent.

C'ée in fertouillant, i'peut pas rester en arrêt.

FIAU

C'est un fléau pour battre les céréales à la main.

FIENT

Le fumier est ainsi appelé en patois : C'est le mot Fiente mis au masculin la fiente mélangée de paille, ce qui contitue le fumier.

Va répande du fient.

FIEUVE

Fièvre

FILLOT

Est le nom patois de filleul. La filleule s'appelle fillole.

J'iré à la noce de mon fillot

FILOCHE

'est le nom donné à un cache nez dans les cantons de Bray et de Donnemarie.

FINITION

(c'est la ) - La fin de la vie, la mort de quelqu'un.

FISTULE

Une quantité infime de quelque chose ou même plus rien.

Y a pas mais fistule dé reste.

FLÂCHE D'EAU

Flaque d'eau.

FLACHER

Se dit de l'eau sortant en jet, avec plus ou moins de force, d'une lance ou d'un robinet.

Méfie-toi, ça va t'flacher dans les jambes.

FLÂTRÉ

Aplati, couché, en parlant d'un lièvre caché dans son gîte, ou de perdix se dissimulant dans la plaine.

FLAUBER

Donner une flaubée, battre un enfant, donner une correction légère. Ce mot s'applique aussi à une averse de pluie.

I'a tombé ène flaubée qu'j'é r'çue
su'lée reins.

FLEUSER

Flairer, appliquer son odorat pour sentir une odeur.

FLUQUIAU

Flûte d'enfan achetée à la foire ou tirée d'une écorce de bois.

FOINT

(il) - Il feint, se dit d'un cheval qui fléchit sur ses jambes, ce qui signifie qu'il feint de buter, qu'il manque de tomber.

FÔREUX

On nommait ainsi un ouvrier qui affinait le chanvre en le passant dans des peignes ou cardes appelés SRAN. Le fôreux mettait le chanvre, ainsi affiné, en poupées pour les fileuses au rouet.

FORGE

S'applique à un cheval qui, allongeant trop ses pieds de derrière, atteint ceux de devant et eb fait résonner les fers.

FOUCHETON

Dent de fourche ; une fourche à trois fouchetons, c'est une fourche à trois dents, on dit aussi une fourche à trois doigts.

FOUDRE

Non seulement on indique ainsi le tonnerre, mais aussi un vent violent soufflant en tempête.

La foudre a soufflé téllement fort qu'al'a découvert
la granche. ( la grange )

FOUÉE

Longue bourrée de bois mort rapportée sur leur dos par les femmes indigentes allant ramasser ou détacher ce boiq quelquefois très loin dans une forêt : Ces femmes sont appelées des fouailleuses. Cet usage se perd. Il n'y a plus guère de fouailleuses, en raison des gros salaires gagnés par les ouvriers, ce qui leur permet d'acheter du bois ou du charbon et aussi, à cause de l'emploi de poêle-cuisinières dans lesquels il n'est pas pratique de brûler du bois mort.

FOUINIER
FOIN-NIER

Charretier de la banlieue de Paris amenant ses voitures chargées de fourrage, directement d'une ferme dans Paris.

FOUIRE ( FOIRE )

La diarrhée ( Avoir la...).

FOUIRER

Évacuer le foire - Fouireux, qui a la diarrhée.

FOURRIÈRE

Appelée aussi tournaille, partie au bout d'un champ, sur laquelle les chevaux aboutissent en labourant et qui n'est labourée à son tour, perpendiculairement au labour principal, que lorsque celui-ci est terminé.

FOUSSE - FOUSSÉ

Pour fosse, fossé.

FOUTEAU

Espèce de hêtre. il ya, dans la forêt de Fontainebleau, la contrée du "gros fouteau".

FRANC ( cheval )

Qui tire fort, qui ne se rebute jamais et tire sans cesse de nouveau après un arrêt forcé. On dit aussi qu'il est franc du collier.

FRANGE D'AVOINE

Tête d'une tige de cette plante qui renferme ses grains.

FRAYANT ( être)

En parlant de quelqu'un, signifie qu'il n'est pas soigneux, qu'il use trop ses vêtements, qu'il casse les objets par inattention.
Pour les choses matérielles, ce mot indique qu'elles occasionnent de grand frais.

Éne automobile, c'ée tout plein frayant

FRAYEMENTS

( Faire des ) idem Frayer

FRAYER

Faire des dépenses excessives, dépassant souvent les ressources dont on dispose.

A force dé frayer comme i' fée, il en verra bentoue la fin.

FRAYON

Douleur sur certaines parties du corps, provenant d'inflammation causée par le frottement et la chaleur.

FRÉ

( i' fé ) c'est le mot froid que les gens âgés prononcent ainsi.

Mon Dguieu ( Dieu ) qui fée don fré. Les jeunes disent froé et non froa. Le dict. Napoléon Landais (1840) écrit le pron. de ce mot froé. Elle continue donc,
en Brie, de nos jours.

FRÉCHURE

idem Fressure. Foie et poumons ensemble.

FREUMI

idem Fourmi.

FREUMIER

idem Frémir.

Il en a freumié d' peur.

FRIGOUSSE

La cuisine de table.

Ta frigouse s' ra t' i' bonne ?

FRIMPONER

S'agiter nerveusement.

Ce' ch'val-là i n' fé qué d' frimponner quand en l'étèle.

FRISONS

Les copeaux menus des menuisiers

FRISSER

idem Frôler, toucher de près.

FRONTAILLES AFFRONTAILLES

On designe ainsi les champs de terre dont les réages aboutissent sur d'autres champs dont les réages sont orientés dans le même sens qu'eux, c. à d. aboutissant bout à bout, les uns sur les autres, contrairement au sens des tournailles qui est perpendiculaire.

FROTTÉE

( Donner ou recevoir une ) idem Peignée, c'est gagner ou perdre au jeu.

FUCHAU

barreau de chaise ; échelon d'une échelle. Ce mot est certainement une corruption du mot français Faisceau, petits bâtons assemblés.

FUCHER

renforcer des échalas au pied des sots ( ceps ) dans une vigne ; Défucher c'est enlever les échalas après la endange et les rassembler dans la vigne par petits tas appelés des bâtons de vigne.

FUMELLE

idem Femelle, se dit en mauvaise part d'une femme ou d'une fille.

FUMIER

( être un ) en parlant de quelqu'un, homme ou femme, est un terme de plus grands mépris, sosu le rapport de la conduite, de l'honorabilité, de la tenue, etc.

 [Index] [Histoire] [Galerie] [Le Patois Briard] [Liens] [E-mail]
Copyright (c) 2001 Gigoo. Tous droits réservés.

Retour Accueil Dico

   [Index] [Histoire] [Galerie] [Le Patois Briard] [Liens] [E-mail]
Copyright (c) 2001 Gigoo. Tous droits réservés.

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z